.●•˚¤Spirale Network Audio Forum¤˚•●.

(`'·.¸(`'·.¸Bienvenue¸.·'´)¸.·'´)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Communiqué Collectif Des Sound-Systems

Aller en bas 
AuteurMessage
LoOkya23
<-(`'·.¸(/!\)¸.·'´)->

avatar

Nombre de messages : 590
Age : 35
Localisation : Nice (06)
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Communiqué Collectif Des Sound-Systems   Lun 28 Fév - 20:55

Communiqué collectif des sound-systems du 12 janvier 2005

Citation :
Alors, maintenant que fait-on ?

Depuis la nommination du nouveau ministre de l’Intérieur, rares ont été les occasions de constater sa bonne volonté dans notre dossier. A l’occasion de la nouvelle année, le collectif de sound-systems francais a souhaité se rappeler au bon souvenir de M. de Villepin.



Monsieur le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales,

Voilà plus de six mois que vous avez été nommé au ministère de l’Intérieur, six mois durant lesquels nous avons largement pu constater que votre politique concernant le dossier « rave party et teknival » était différente de celle engagée par votre prédécesseur en septembre 2002. Aujourd’hui les saisies abusives recommencent, les exemples en sont nombreux, la brutalité policière également. Les associations de prévention des risques (telles que Médecin du Monde) se voient refuser l’accès à certains rassemblements, et si nous avons du mal à obtenir les quatre teknivals par an promis par monsieur Sarkozy, ceci n’est rien face aux difficultés rencontrées pour l’organisation de soirées plus petites (entre 500 et 3000 personnes).

Chaque week-end un peu partout en France, des passionnés de musiques électroniques, bien souvent moins nombreux que le seuil établi par le décret d’application de la loi « anti-râve », investissent des terrains dont ils sont propriétaire, voire des lieux publics, suffisamment isolés pour ne pas gêner d’éventuels voisins. Malgré le nombre de participants inférieur à la limite légale, des saisies sont régulièrement effectuées.

D’autre part, la gestion du teknival en marge des trans-musicales de Rennes fût catastrophique. Il n’en est ressorti que mauvaise presse, autant pour votre préfet que pour vos services de police. Plus de deux mois avant l’événement, notre collectif avait pris contact avec la préfecture afin d’y déclarer un teknival légal, et le 6 décembre 2004 médecin du monde « mission rave » dans un communiqué de presse indiquait : « C’est la première fois en 7 ans d’intervention de Médecins du Monde dans les événements festifs techno, que les équipes de prévention se voient refuser l’accès aux participants ».

Même si certains préfets se sont tout de même montrés ouverts et de bonne volonté, il demeure incompréhensible que dans certains départements, vos services préfectoraux mettent tout en œuvre pour fuir leurs responsabilités face aux organisateurs de free party que nous défendons. Alors que dans les rares départements ou les préfets ont joué le jeu, on dresse un bilan très positif des évènements qui s’y sont déroulés, la plupart continuent de s’opposer fermement à toutes les propositions effectuées, sans dialogue possible. Dans la Seine-et-Marne nous en avons récemment eu l’exemple, suite à une déclaration jugée non recevable, le préfet a rassemblé ses armes : arrêté préfectoral d’interdiction, pression de la police et de la gendarmerie sur les organisateurs, le propriétaire du terrain et les élus locaux, mensonges par courriers administratifs interposés et déploiement de forces d’interventions à grand renfort de communiqués de presse. Tant d’énergie, de compétence et d’argent, celui du contribuable, afin d’empêcher une fête de 3000 personnes qui avait déjà été très clairement interdite.

Forts de ce constat, nous souhaiterions rencontrer au plus vite votre équipe afin de recadrer notre travail commun et commencer à discuter du prochain teknival. Ce festival d’ampleur Européenne, est une véritable tradition pour notre mouvement, il devrait se dérouler du 28 avril au 2 mai dans les environs de la capitale. Si l’année dernière celui-ci rassemblait 100.000 personnes à plus de 350km de Paris, il est à prévoir, vu la frustration engendrée par le manque de divertissements du genre tout au long de l’année, une participation au moins tout aussi forte. C’est dans le soucis de préparer au mieux ce 3è « free open festival » que nous réclamons cette entrevue. Celle-ci sera pour nous l’occasion de vous rappeler le caractère spontané de ce festival, et de partager avec vous nos craintes quant au devenir de notre mouvement.

Veuillez accepter, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations distinguées.

Le collectif de sound-systems site officiel : http://coll-soundz.fr.st mail : contact@coll-soundz.fr.st

_________________

°oO¤Ma Config¤Oo° ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiralenetwork.zikforum.com
 
Communiqué Collectif Des Sound-Systems
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Future sound systems - Convulsion generator FIL1
» AIDE AUX SOUND-SYSTEMS SAISIS - Mai 2009
» KYU SYSTEMS LAB
» Here Is Sound prod
» [projet] collectif de beatmaker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.●•˚¤Spirale Network Audio Forum¤˚•●. :: (`'·.¸(`'·.¸Divers¸.·'´)¸.·'´) :: ¤ Activisme ¤-
Sauter vers: